008- Retrouver confiance en les relations un jour à la fois

Chez CoDA, on apprend se connaître et à redécouvrir son authentique moi., pour retrouver force, courage et espoir, équilibre, sobriété, autonomie émotionnelle et sécurité intérieure. Une membre de CoDA nous explique comment elle a pris conscience de ses comportements de codépendance ( contrôle, déni, faible estime de soi, évitement, etc) pour s’en libérer.

Retrouver confiance en les relations un jour à la fois

« Quand je suis arrivée à Coda il y a un an, des douleurs et une intense fatigue nourrissaient une inquiétude perpétuelle au sujet de ma santé. Je consultais médecin sur médecin sans qu’un diagnostic ne puisse être clairement posé. Chaque rendez-vous médical me rassurait temporairement avant que l’anxiété ne gagne à nouveau du terrain. Il m’est peu à peu apparu que l’hypocondrie était un symptôme d’une angoisse plus profonde causée par mon insécurité dans les relations. 

Continuer la lecture de « 008- Retrouver confiance en les relations un jour à la fois »

007- Savoir poser des limites saines

Un membre de CoDA nous raconte comment il a décidé de rejoindre la fraternité CoDA . Une histoire qui parlera à nombre d’entre nous, les codépendant.e.s

Savoir poser des limites saines

« Je souffrais de ne pas savoir dire « non » et n’arrivais pas à mettre des limites
aux personnes qui m’envahissaient, c’est pourquoi j’ai décidé de me rétablir de
la codépendance.

J’ai franchi la porte de CODA, j’ai assisté à des réunions et j’ai découvert en moi d’autres comportements de codépendance que j’ignorais jusqu’à présent, par exemple que j’avais tendance à contrôler mes proches et que j’évitais l’intimité.

CODA me fait prendre de conscience de ma façon de fonctionner et me donne la force de modifier mon comportement, petit à petit, un jour à la fois.« 

J.06/04/2024

Tous droits réservés, CoDA France. 2024. ( CoDA France est affiliée à CoDA Intl)

006-L’importance de rester ouvert.e

Les comportements de codépendance peuvent être des comportements de rejet et d’évitement. Voici le témoignage d’un.e membre CoDA. ( son genre ne nous est pas indiqué, d’où le choix de l’écriture inclusive)

L’importance de rester ouvert.e

« Ce fut une libération de ne plus avoir à tout faire moi-même ou d’essayer d’ amener les gens à faire ce que je considérais nécessaire pour eux.« 

« L’autre jour, je promenais le chien avec mon mari, et je lui parlais de mon processus de repli sur moi et d’isolement. J’ai pu lui expliquer comment tout cela m’est arrivé en remontant le cordon ombilical de ma codépendance jusqu’à la base.

J’ai grandi dans un foyer strict et abusif , et j’ai très tôt appris que je ne pouvais faire confiance à personne; j’ai été obligé.e de m’enfuir de la maison dès l’âge de 14 ans. Dans la rue, il y avait encore plus de gens qui se faisaient passer pour des amis, des profs, des médecins ou des thérapeutes. À maintes reprises, le serment du secret a été jeté aux orties, suivi de près par la confiance.

Continuer la lecture de « 006-L’importance de rester ouvert.e »

005- Trouver la sérénité

La codépendance ne concerne par que les relations de la sphère privée ( couple, famille, voisins, amis), elle concerne aussi les relations au travail, et même la relation qu’on a avec une activité , au boulot ou à la maison (ménage, sport, hobby…)

Voici le témoignage d’un membre de CoDA qui met en œuvre les outils du programme CoDA dans le cadre de son activité professionnelle au quotidien.

Trouver la sérenité

Je suis impuissant face à la ponctualité/assiduité de mes élèves, et ma vie est devenue ingérable. En ce moment, je peux sentir le malheur monter en moi. Il est 8 heures du matin et seulement la moitié de la classe est arrivée. Je pourrais faire preuve de reconnaissance envers ceux qui sont à l’heure, les récompenser d’une manière ou d’une autre, et punir les autres. C’est en mon pouvoir, non ? Que faire? C’est là que je peux aller dans le sens de ma puissance supérieure ou bien laisser ma codépendance monter dans les tours.

Continuer la lecture de « 005- Trouver la sérénité »

004- Le courage de changer

Les comportements de déni et de conformité font partie des caractéristiques de la codépendance. Voici le témoignage d’un membre de CoDA.

.Le courage de changer

« Le déni m’a préservé du danger d’accepter la réalité de la gravité de tout ce qui se passait à la maison quand j’étais enfant, puis dans mon mariage. « 

« Salut, je m’appelle Mathew M, codépendant reconnaissant en rétablissement. J’ai rejoint CoDA il y a à peu près deux ans et demi. C’était à une période très difficile de ma vie, car j’étais enlisé dans un mariage en fin de course. Les choses se détérioraient depuis des années, et c’était devenu beaucoup plus évident une fois que j’eus rejoint un certain programme de fraternité en 12 étapes, il y a de cela 7 ans environ.

Continuer la lecture de « 004- Le courage de changer »

003-Une histoire de Traditions

Pourquoi le travail des Traditions CoDA est-il aussi crucial que celui des Etapes CoDA pour un rétablissement durable et des réunions saines ? Comment vous individuellement et votre groupe de réunion abordez les Traditions et vous y formez ? Les Traditions sont au groupe ce que les Etapes sont à l’individu . Témoignage d’une membre de CoDA.

Une histoire de Traditions

 » J‘ai développé un amour profond pour ces Traditions. Elles sont devenues aussi importantes pour mon rétablissement que les Etapes.« 

« Parfois, je prends peur. En voici un exemple récent. Il y a peu, j’ai lu un article sur l’importance d’avoir une « conscience de groupe éclairée ». J’ai alors réfléchi à mon expérience passée avec les Traditions chez CoDA.

Mon groupe de réunion actuel est né de nos expériences personnelles. J’ai partagé ma force et mon espoir en ce qui concernait les Étapes et mon propre rétablissement, mais j’ai réalisé que je ne partageais pas ma force et mon espoir en ce qui concernait les Traditions.

Il y a de cela 2-3 ans ans, on m’avait diagnostiqué un « syndrome de stress post-traumatique ». J’ai grandi dans un système familial dysfonctionnel où la rage et la violence étaient la norme. Mon enfance s’en est trouvé marquée par une peur chronique. Toute une cohorte de situations mettant ma vie en danger a fait partie intégrante de mon enfance.

Continuer la lecture de « 003-Une histoire de Traditions »

002- Se programmer à/pour s’aimer

Le programme CoDA nous apprend à déconstruire les conditionnements négatifs qui nous ont poussés à nous croire indignes , sans valeur, non aimables, etc. Le rétablissement consiste notamment à observer, détecter ces schémas de conditionnement obsolètes et erronés pour se reprogrammer.

Voici un témoignage de rétablissement d’un(e) membre de CoDA.

Le rétablissement chez CoDA (Codependants Anonymes) a apporté des changements positifs sincères dans ma vie et m’a aidé(e) à changer mes vieux schémas en m’en promettant un nouveau.

L’une des Promesses qui ont été réalisées grâce à ce programme est « Mon sentiment de vide et de solitude disparaîtra ». Dans la codépendance, je me sentais souvent épuisé(e) et seul(e), même quand je me trouvais dans une pièce pleine de gens. Cependant, grâce au soutien et à la guidance trouvés chez CoDA, j’ai appris à m’attaquer aux causes profondes de ma codépendance et à œuvrer à guérir et m’aimer. Ce qui m’a sauvé(e) a été en grande partie de prendre du service dans le programme. La conséquence de cela est que je ne ressens plus ce profond sentiment de vide et de solitude qui me consumait jadis. J’ai trouvé en moi un nouveau sens à ma vie et un épanouissement intérieur.

Continuer la lecture de « 002- Se programmer à/pour s’aimer »

001-Je me suffis ( spécial Fêtes)

Une histoire de Noël postée sur CoDA International, qui nous ramène à la solitude que certain.es peuvent ressentir lors des Fêtes et jours fériés.

Je me suffis…*

Ce Noël-ci, je suis partie faire une emplette (utilitaire) dans ce centre commercial bondé. Je n’avais aucun shopping particulier à faire. Au cours de l’année, j’ai lentement démantelé une vie qui n’était pas très saine.  En ce moment, je redémarre de zéro. Mais là, juste à ce moment-là dans ce centre commercial bondé, j’ai été submergée par cet océan de visages, de bribes de conversations, le bruit et les lumières. J’ai soudain eu cette sensation familière que je ne trouverais jamais ma place nulle part, que je n’aurais jamais ce sentiment d’appartenance. Je me suis sentie tellement désemparée. J’étais seule. 

Continuer la lecture de « 001-Je me suffis ( spécial Fêtes) »